Avant toute chose

header1

 Ce site est le fruit d’une transformation personnelle et d’un constat.

Constat. Le grand défi de notre époque est, selon moi, celui de retrouver une marge de liberté et d’action dans un monde chaotique, complexe, enivrant, ultra connecté, évoluant à une vitesse vertigineuse.

Dans un but très simple : être en paix avec soi-même, avec autrui et aspirer au bien-être pour tous. Or il n’y a pas de fatalité au ravage des épidémies modernes : stress permanent, épuisement moral ou physique, incapacité à se concentrer, instabilité émotionnelle, pensées « toxiques » récurrentes, isolement et repli sur soi malgré notre ultra connectivité technologique, recul de notre créativité et de notre sens critique…

Il n’y a pas non plus de remède universel. Mais parmi les moyens dont nous disposons pour reprendre cette liberté et aspirer au calme intérieur, j’aimerai partager avec vous une pratique dont les sources remontent à plus de 2500 ans mais qui est d’une telle modernité, d’une telle force: la méditation en pleine conscience.

Transformation personnelle. Je pratique la méditation depuis plus de 10 ans, quotidiennement. Depuis l’adolescence, je ressens, comme beaucoup, ce besoin d’une dimension spirituelle à ma vie.

Sans pour autant me tourner vers le bouddhisme tibétain, j’ai adopté ses pratiques méditatives, simples, intimes, éclairantes. Puis j’ai fais de belles rencontres et fréquenté plusieurs centres bouddhistes ou laïques pour y faire des retraites, me retrouver, me reconnecter avec moi-même.

La méditation en pleine conscience, découverte par la suite, n’est que le prolongement de cette démarche.

Par son dépouillement, son universalité (car totalement laïque), son efficacité (j’ose le dire), la méditation en pleine conscience m’aide à poursuivre ma transformation personnelle et retrouver, instant après instant, une paix intérieure. J’ai souhaité partager cette pratique et ses bienfaits.

articles
La Pleine Conscience connaît depuis quelques années un succès croissant en Europe et en France. Elle n’est que le reflet d’un besoin ancestral de quête de sagesse et de voyage intérieur. Il existe autant de chemins pour y répondre que d’individus, tant cette démarche se doit d’être personnelle.

Alors avant de vous engager dans l’un des programmes de Pleine conscience que nous proposons, je vous invite à prendre quelques minutes pour doucement fermer les yeux et porter tranquillement votre attention à vos sensations physiques et votre respiration. Et vous demander: quelle est mon intention sincère à suivre l’un de ces programmes ? Suis-je prêt à investir du temps et pratiquer régulièrement la méditation en pleine conscience ?

A bientôt.
Amicalement,
Yves Le Bihan

 

photoylbNB

A propos d’ Yves Le Bihan

En plus de sa pratique méditative depuis 10 ans (selon la tradition du Bouddhisme Tibétain/Vipassana), Yves s’est engagé dans un long cursus de formation et de certification en « Mindfulness Based Stress Reduction » (MBSR), proposé par le Center For Mindfulness in Medicine, Health care and Society de la University of Massachusetts Medical School.

Yves suit tous les ans une ou deux retraites longues, guidées, en silence. Il a suivi une thérapie et continue un minutieux travail sur lui. Sa pratique est supervisée afin de garantir une qualité d’enseignement. Yves est membre de l’ADM (Association pour le Développement de la Mindfulness, processus en cours).

Yves forme régulièrement à la méditation en pleine conscience des particuliers, des experts de l’accompagnement (coachs, thérapeutes, médecins) des salariés ou des dirigeants d’entreprises ou d’organisations (parmi lesquelles : Maison du Café-Jacobs Douwe Egberts, Baxter France, Volvo Renault Trucks, Gambro Hospal, Sanofi, Pepsico, Danone, Sanofi Pasteur…).

Soucieux de démontrer rigoureusement les bienfaits de la Pleine conscience, Yves a initié, en collaboration avec les chercheurs de la Chaine Mindfulness, Bien-être au travail et Paix économique de l’EM Grenoble, le premier cycle de recherches scientifiques en Europe sur l’impact de la méditation en pleine conscience au travail.

A ce titre, il a participé à la construction du protocole de recherche et animé les différents programmes de Pleine conscience au sein des entreprises partenaires de la recherche. (Nous contacter pour en savoir plus). Yves est membre actif et contributeur de l’American Mindfulness Research Association (AMRA: https://goamra.org)

Autres activités:

Yves est le fondateur et Président de lInstitut Français du Leadership Positif, think-tank réunissant chercheurs, dirigeants, DRH, philosophe, représentants du monde du travail, dont le but est de renouveler les modèles de leadership dans les organisations. Il est, à ce titre, l’un des pionniers en Europe dans l’application opérationnelle du courant scientifique de la psychologie positive aux organisations. En particulier, Yves a conçu et anime le 1er programme de Positive Leadership à destination des dirigeants et managers en s’appuyant sur les dernières recherches et expériences en psychologie positive. Il a tissé des liens étroits avec les meilleurs chercheurs d’universités américaines et européennes, référentes en matière de psychologie positive et développement des organisations (Martin Seligman, Richard Boyatzis, Sonja Luybomirsky, Mihály Csíkszentmihályi, Robert Biswas Diener, Rebecca Shankland, Dominique Steiler…). Il intervient dans le 1er Diplôme Universitaire de psychologie Positive animé par Rebecca Shankland à Grenoble. Yves est Chercheur assistant à la Chaire Essec du changement.

Yves est par ailleurs Directeur associé d’ANGEL Consulting, cabinet de conseil qui accompagne les Dirigeants et leurs équipes dans leurs défis de transformation individuelle, collective et organisationnelle. Il intervient auprès des entreprises comme conférencier ou coach depuis 2005 sur ses thèmes de prédilection: la transformation managériale, le leader positif, santé et bonheur au travail, le jeu collectif. Diplômé de Sciences Po Paris et du MBA HEC.