La pleine conscience

header6

Définition. La « Pleine conscience », (ou « mindfulness » ou encore « présence attentive »), est un entraînement de l’esprit à centrer notre attention délibérément sur nos expériences dans l’instant, sans attente, sans jugement, sans contrôle.

Issu du courant de la médecine intégrative (unifiant corps/esprit), le programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) consiste en une transmission d’un ensemble de pratiques méditatives destinées à créer les conditions favorables à une orientation des pensées, des émotions et des actes vers une meilleure santé physique ou mentale.

Jon Kabat-Zinn

Jon Kabat-Zinn

C’est Jon Kabat-Zinn, professeur émérite au département de médecine de l’Université de Massachussetts aux Etats Unis, qui a fondé le programme MBSR, « Mindfulness Based Stress Reduction » ou « Réduction du stress basée sur la pleine conscience » en 1979 pour soulager ses patients souffrant de détresse.
 Selon Jon Kabat-Zinn, le champ d’expérience dans lequel peut s’appliquer la pleine conscience est si vaste (incluant les sensations corporelles, les perceptions, les impulsions, les émotions, les pensées et le processus de la pensée lui-même; mais aussi, la parole, les actions, les relations, les sons) qu’il peut énormément aider ceux qui souffrent de difficultés émotionnelles.

La « Pleine conscience est un état de conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, au moment présent, sans jugement, sur l’expérience qui se déploie instant après instant » selon Jon Kabat-Zinn.

La pratique de la méditation permet de se centrer sur le présent, de se tenir à l’écart des ruminations négatives et de se déconnecter de cette spirale, tout en favorisant une nouvelle attitude. 
Cette approche permet d’établir des bases solides de gestion des émotions et de développer des capacités permettant plus de clarté et d’efficacité
 dans les relations et la communication.

Pour qui, pour quoi?  A qui s’adresse-t-elle : à toute personne ou organisation désireuse de (re)trouver sérénité, authenticité, nouvelles ressources et efficacité dans la vie privée comme professionnelle.

Elle ne peut, en revanche, s’adresser aux personnes en phase aigüe de dépression, ou ayant des antécédents psychiatriques (maniaco-dépression non stabilisée, séquelles psychologiques d’abus physiques, émotionnels ou sexuels, dissociations, attaques de panique récurrentes, troubles psychotiques (hallucinations, délires).

Ses bénéfices: Un solide corpus d’études scientifiques et une longue expérience du programme MBSR auprès de plus de 20 000 personnes ont démontré les bénéfices suivants de la méditation en pleine conscience :

  • Baisse du stress perçu, de l’anxiété, de l’angoisse. Faire face plus facilement à la souffrance
  • Meilleure qualité de présence consciente, affirmation et estime de soi renforcées
  • Stabilité et élargissement du champs de l’attention, de la concentration
  • Flexibilité émotionnelle, baisse de l’impulsivité
  • Attitudes ouvertes et positives dans la relation à soi et aux autres
  • Mieux-être face à l’incertitude, la complexité, le changement
  • Faire face aux difficultés en développant ses propres ressources
  • Créativité, ouverture d’esprit

Les stagiaires apprendront à centrer leur attention au corps et aux pensées afin de développer un calme mental et d’adopter les bonnes stratégies face aux situations délicates.

Ils s’entraineront à identifier leur « mode mental automatique », détecteront les signaux faibles avertissant l’épuisement, appréhenderont avec plus de sérénité les relations interpersonnelles difficiles.